Pure Blog

L'actualité est ici, l'inspiration aussi

Actualités

Nouveau malus écologique en 2024 : les véhicules les plus polluants dans le viseur

Renforcement du dispositif pénalisant les véhicules polluants dès 2024

En ce début d’année 2024, le secteur automobile français connaît une évolution majeure. Le dispositif du malus écologique est devenu plus rigoureux afin d’inciter à l’acquisition de voitures propres. Cette réforme, bien plus stricte que celle de l’an passé, promet de bouleverser le marché.

Abaissement du seuil et effets sur le marché moyen

Dorénavant, à partir du 2 janvier 2024, les nouvelles normes fixent la limite de taxation pour les émissions de CO2 à 118 g/km, ce qui représente une diminution de 5 g/km par rapport à l’année précédente. Cela signifie qu’un véhicule comme la Peugeot 208, avec ses émissions de CO2 de 120 g/km, fera face à une pénalité de 100 euros, affectant ainsi une large gamme de véhicules populaires et accessibles pour la classe moyenne.

Fin de la limite de 50 % sur le montant du malus

La suppression du plafond de 50% du prix du véhicule pour le malus implique que les voitures émettant plus de 193 g/km de CO2 subiront une taxation maximale de 60 000 euros. Une mesure radicale qui met en évidence l’abandon de toute forme de plafonnement, frappant de plein fouet les automobiles de haut de gamme et de sport, telle la Ford Mustang, dont le prix pourrait pratiquement doubler avec l’application de la nouvelle taxe.

L’impact sur le marché automobile et les risques d’inflation

Les fabricants automobiles sont contraints de revoir leurs stratégies de vente pour s’adapter à cette hausse brutale de la fiscalité écologique. Cet ajustement risque de se répercuter sur les prix d’achat pour les consommateurs, intensifiant la pression dans un environnement économique déjà tendu.

Nouvelle taxe au poids : encore plus de charges pour certaines catégories d’automobilistes

La modification de la taxe basée sur le poids d’un véhicule ajoute une autre couche de taxation. En effet, les véhicules de type SUV ou les utilitaires, compte tenu de leur masse plus importante, seront désormais taxés plus lourdement. La baisse du seuil de taxation de 200 kg par rapport à 2023 à 1600 kg touche particulièrement les familles nombreuses en nécessité d’espace, et donc de véhicules plus imposants, ce qui s’avère pécuniairement contraignant.

Grille progressive du malus selon le poids

  • De 1601 à 1799 kg: 10 €/kg excédentaire
  • De 1800 à 1899 kg: 15 €/kg excédentaire
  • De 1900 à 1999 kg: 20 €/kg excédentaire
  • À partir de 2 tonnes: 25 €/kg excédentaire
  • À partir de 2100 kg: 30 €/kg excédentaire

Le nouveau barème du malus écologique en vigueur

Emissions de CO2 (g/km) Malus en 2023 (€) Malus dès 2024 (€)
118 0 50

Les modèles de voitures que le Malus 2024 va rendre moins attractifs

Il est clair que l’introduction de ces nouvelles mesures écologiques en 2024 va influencer significativement les choix d’achat des consommateurs, en rendant moins attractifs les modèles de voitures ayant un fort impact environnemental.

Avatar photo
Bonjour, je m'appelle Baptiste et j'ai 26 ans. Je suis passionné par le monde de l'automobile et je travaille en tant que conseiller automobile. Mon objectif est de vous aider à trouver le véhicule qui correspond parfaitement à vos besoins et à votre style de vie. N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou pour prendre rendez-vous. À bientôt !